• Birdy Miam Miam

Ma deuxième cure détox du foie de 9 jours

Cet article fait suite à ma série d'articles sur mon parcours naturel afin de guérir mes problèmes d'acné adulte. Suite à ma première cure détox du foie de 28 jours, j'ai intégré ensuite les fameux "binders" qui m'ont grandement aidé dans la libération des toxines en circulation dans mon corps. C'est sans compter le retrait de mes amalgames dentaires au mercure responsables d'une grande intoxication de mon corps, étape que je raconte ici.

J'ai alors pu entreprendre une seconde cure, plus courte mais tout aussi dépurative, que je conseille grandement aux changements de saisons et que je vous présente maintenant.

Les cures détox du foie tirées des protocoles de "Medical Medium".


Comme je l'expliquais dans mon premier article sur le sujet, j'ai été guidée vers la lecture du livre "Medical Medium", d'Anthony William, dans lequel il présente tout un tas de maladies en lien avec un microbiote et un système digestif affaiblis par une alimentation non adaptée et l'infection du fameux virus d'Epstein Barr, responsable de nombreuses maladies actuelles dont on fait très rarement le lien.

L'acné est une conséquence de ce virus (souvent logé dans le foie) combiné à un streptocoque dans les intestins et c'est en lisant le quatrième ouvrage d'Anthony William "Liver Rescue", dans lequel il décortique l'origine de maladies comme l'eczéma, le psoriasis, le diabète, la fatigue chronique, etc, que j'ai compris l'origine de mes problèmes de peau.


Il a écrit de nombreux autres ouvrages où tout un tas d'autres problèmes de santé sont répertoriés, analysés et expliqués avec des témoignages de malades ayant pu guérir leurs troubles grâce à ces cures de nettoyage.

Les voici dans l'ordre de parution:

- Medical Medium (Médium Médical: des informations sur l'origine et le traitement des maladies, 2016)

- Life Changing Foods (Les aliments qui vont transformer votre vie, 2018)

- Thyroid Healing (La thyroïde, 2019)

- Liver Rescue (Le foie, 2019)

- Celery Juice (Le jus de céleri, 2021)

- Cleanse to heal ("Nettoyer pour guérir", pas encore traduit à l'heure actuelle)


La cure 3.6.9.


Dans l'ouvrage "Liver Rescue" fascinant et très complet, que je vous invite à lire si vous voulez en savoir plus sur le sujet, Anthony William propose une cure de nettoyage du foie de 9 jours, en douceur et extrêmement efficace.

Axée, comme toutes ses cures, sur la consommation de fruits et légumes biologiques crus en grande quantité, elle permet un nettoyage en profondeur grâce aux fibres, une reminéralisation complète grâce aux vitamines et minéraux, qui apporte énormément d'énergie, surtout lors de changements de saisons.


Pour ma part, je l'ai faite à la fin de l'automne, juste avant l'arrivée de l'hiver et cette cure m'a permis de rebooster mon système immunitaire pour affronter les petits virus hivernaux sans soucis. Elle m'a également permis de continuer mon nettoyage des intestins en douceur et réduire progressivement l'impact du virus d'Epstein Barr sur mon corps et la santé de ma peau.


Je tiens à préciser que c'est une cure que l'on peut faire durant le premier trimestre de grossesse afin de diminuer les nausées et préparer un terrain sain pour le développement du fœtus. On peut aussi la faire suite à l'accouchement afin de favoriser la production de lait maternel et revitaliser le corps affaibli après le travail. En utilisant les "binders" durant la cure, les toxines sont absorbées puis éliminées du corps par l'urine, la transpiration et les selles et ne sont pas transmises dans le lait maternel durant ces 9 jours.


Avant de commencer ma cure détox du foie, j'ai au préalable préparé mes reins à filtrer les toxines qui seraient expulsées lors du nettoyage, en consommant tous les jours, durant 3 semaines et à raison de 3 tasses par jour, de l'infusion de racine de pissenlit.

Appréciée pour ses qualités diurétiques, la racine de pissenlit améliore la fonction rénale et aide à éliminer les fluides. Elle est très intéressante pour purifier le foie, ce qui fait que l'on peut continuer de la consommer pendant la cure.

Cependant si on sent des crises de nettoyages trop intenses, il est préférable de ne plus en consommer pendant la cure et de laisser les fruits et légumes crus faire le travail.


Enfin, déguster de l'infusion de racine de pissenlit est un excellent moyen de réduire l’acné, car elle est stimulante, détoxifiante, diurétique et antioxydante. Donc dans le cas de problèmes de peau elle devient un incontournable.


Suite à cette préparation, j'ai réduit progressivement les légumineuses, oléagineux, aliments cuits pour une transition en douceur vers une alimentation exclusivement crue et dépourvue de lipides (matières grasses, même bonnes comme l'avocat et la noix de coco) pour aider le foie à se reposer et à se nettoyer plus facilement.


Le principe de la cure 3.6.9.


Elle se décompose en 3 phases de 3 jours avec des aliments ciblés pour nettoyer le foie en profondeur: la papaye, le fruit du dragon, le citron, la pomme, les asperges, les choux de Bruxelles, le céleri, etc.


Ce sont donc des fruits et légumes crus principalement que l'on va consommer en jus, smoothies et salades. On peut consommer les asperges et les choux de Bruxelles légèrement cuits vapeur si on n'est pas habitués à les consommer crus (ce qui est tout à fait possible s'ils sont frais et de qualité).


  • Les 3 premiers jours:

Voici ce qui est préconisé dans le protocole tiré du livre que j'adapte en fonction de mes besoins et de mes envies.


La base est donc:

- 500ml d'eau pure citronnée à jeun

- Un smoothie de fruits (dont 2 recettes sont proposées dans le livre)

- 1 pomme en encas matinal

- Une grande salade de crudités

- 2 pommes et 4 dattes en encas d'après-midi

- Un repas cru ou cuit vapeur tiré d'une des recettes proposées dans le livre

- 1 pomme, 500ml d'eau citronnée et une infusion de mélisse ou d'hibiscus.


Pour ma part, avant de commencer ce qui est proposé, je commence avec 500ml d'eau mélangée avec une toute petite quantité d'argile bentonite, de charbon actif de noix de coco, de zéolite et de psyllium, les fameux "binders" qui m'aident à absorber et éliminer les toxines. J'en parle plus en détail dans l'article dédié: "Cure détox: jamais sans mes "binders" !"


C'est seulement 1h30 plus tard que je bois mes 500ml d'eau citronnée additionnée de quelques gouttes de zinc liquide (contenu d'une pipette), afin de ne pas en absorber les vitamines et minéraux.

Le zinc liquide est extrêmement bon pour l'immunité et la peau en général. Il est encore mieux assimilé par le corps lorsqu'il est consommé liquide.

J'aime beaucoup le zinc liquide de la marque américaine VIMERGY, qui propose de nombreux compléments alimentaires de qualité.


Puis j'attends bien 30 minutes avant de consommer mon smoothie du matin.

Ce qui fait qu'avec les temps de pause entre chaque liquide, cela permet au système digestif de se reposer et de pratiquer un jeûne intermittent qui apporte beaucoup de clarté d'esprit tout au long de la journée. J'ai ressenti beaucoup d'énergie durant cette cure et c'était très agréable.


Ensuite, s'enchaînent les différents repas qui composent la cure, avec 1 smoothie "Liver Rescue" au choix dans les deux proposés, une salade arc-en-ciel pleine de couleurs et de saveurs, un encas sucré et un repas mi-cru/mi-cuit au choix proposé dans le livre.

Voici des exemples illustrés de mes repas. Vous retrouverez mes recettes complètes dans un e-book dédié très bientôt.


Le premier jour, j'ai opté pour le smoothie violet, riche en antioxydants grâce aux bleuets sauvages surgelées. La papaye et le fruit du fragon (que j'ai consommé ici en poudre car difficile d'en trouver au Québec) sont les fruits stars de cette cure et apportent une texture douce en bouche et une couleur pétillante au smoothie.

Pour assaisonner la salade arc-en-ciel, j'ai choisi de faire une sauce à la purée de sésame (tahini), diluée avec le jus d'un demi-citron, un peu d'eau, du sel gris et une petite cuillère à café de miel cru. Les seuls gras autorisés dans cette cure sont les purées d'oléagineux dilués dans de l'eau en petite quantité.

Enfin, pour le repas du soir, j'ai opté pour une poêlée de lentilles et champignons à l'ail, accompagnée de fruits et légumes crus en julienne, roulés dans des feuilles de laitue romaine. Un régal!


Le deuxième jour, j'ai alterné avec le smoothie rose, un peu plus acidulé et super rafraîchissant! La couleur flamboyante de la poudre de fruit du dragon est sublime et l'apport du céleri apporte un bon équilibre sucres/sels minéraux.

Pour la grande salade, j'ai également alterné avec d'autres fruits et légumes, dans l'idée de varier les apports vitaminiques et ne pas tomber dans une routine qui pourrait apporter un sentiment de lassitude pendant la cure. Manger la même chose tous les jours n'est ni bon pour le corps, ni pour le moral de manière générale.

Même en déplacement, j'ai pu me régaler de mon snack de pommes et dattes qui se marient très bien ensemble. Puis pour le repas du soir, je me suis offert de délicieux makis crus, qui consommés avec une bonne sauce à la purée de cacahuètes sont à tomber par terre.

J'en propose d'ailleurs une version dans mon e-book "Mes recettes crues et vivantes".


Le troisième jour, j'ai adapté le premier smoothie violet, en remplaçant la papaye par des mûres et en mettant moins de bleuets surgelées, ce qui donne une nuance de la teinte d'origine et du goût. Je l'ai consommé en bol, à la cuillère avec quelques mûres en topping, toujours dans l'idée de rester créative dans la confection des plats et dans leur dégustation.

Pour la grande salade, j'ai expérimenté une sauce que je n'avais jamais osé tester et j'ai été plus qu'agréablement surprise par le goût délicieux et la belle association avec les légumes. Ce type de cure est géniale pour sortir des croyances limitantes en cuisine et expérimenter tout un tas d'associations et de nouvelles saveurs. La banane diluée à l'orange et pimpée par l'ail vaut vraiment la découverte!

Idem pour le snack, c'est important lorsque l'on mange un ou deux ingrédients régulièrement (comme dans une monodiète), de varier les manières de le présenter et de le consommer.

En morceaux, en purée, en smoothie, en jus, haché finement ou à la croque...

Enfin le repas du soir est l'un de mes plats préférés de l'hiver, une soupe crue chaude, onctueuse et pleine de saveurs. J'en propose également plusieurs recettes dans mon e-book "Mes recettes crues et vivantes".

Durant ces 3 premiers jours, je n'ai à aucun moment ressenti de faim, car on peut manger de grandes portions à volonté, ni de fatigue car l'alimentation vivante apporte beaucoup d'énergie quand le corps n'est pas trop intoxiqué de manière générale. Je me suis régalée à chaque repas et j'ai senti mon corps s'alléger pour un mieux être général.


  • Les jours 4, 5 et 6:

Lors de ces trois jours suivants, on y intègre du jus de céleri avant le smoothie matinal et on ne mange que cru tout au long de la journée.


Le menu est donc:

- 500ml d'eau pure mélangée avec les "binders", à jeun, 1H30 avant l'eau citronnée

- 500ml d'eau pure citronnée

- 500ml de jus de céleri pur

- Un "Liver rescue" smoothie (30min plus tard)

- Une grande salade de crudités additionnée d'asperges (crues ou vapeur)

- 2 pommes + 4 dattes + branches de céleri en encas d'après-midi

- Une grande salade de crudités avec soit des asperges, soit des choux de Bruxelles, soit les deux

- 1 pomme, 500ml d'eau citronnée et une infusion de mélisse ou d'hibiscus.


Le rituel du matin est donc additionné d'un jus de céleri pur, à boire sans fibres, donc de préférence extrait avec un extracteur de jus. Il permet d'alcaliniser les cellules du corps et a de multiples autres vertus sur la santé. C'est l'un des aliments phares d'Anthony William, il en a même consacré un ouvrage entier, c'est pour dire s'il y en a des choses à dire justement!

Dans cette phase des 3 jours suivants, les plats sont moins différents, il est donc important de varier autant que possible les fruits et légumes et les sauces afin de ne pas se lasser.


  • Les jours 7 et 8:

Lors de ces deux jours suivants, on intègre une soupe crue d'épinards le midi et de la courge, patate douce ou pomme de terre vapeur le soir en plus des asperges/choux de Bruxelles vapeur.

On peut ajouter une salade de crudités en option ou en réduire sa taille.

Un grand verre de jus de céleri est ajouté dans l'après-midi.


Le menu est donc:

- 500ml d'eau pure mélangée avec les "binders", à jeun, 1H30 avant l'eau citronnée

- 500ml d'eau pure citronnée

- 500ml de jus de céleri pur

- Un "Liver rescue" smoothie (30min plus tard)

- Une soupe d'épinards crue+ nouilles de concombre ou courgette

- 500ml de jus de céleri + 2 pommes + tranches de céleri et concombre en encas d'après-midi

- Une petite salade de crudités avec des asperges et/ou choux de Bruxelles + courge, patate douce ou pomme de terre vapeur

- 1 pomme, 500ml d'eau citronnée et une infusion de mélisse ou d'hibiscus.


Pour ces deux jours, j'ai alterné entre une soupe crue mais chaude aux épinards, agrémentée de nouilles de courgette crue, et une soupe crue façon gaspacho le lendemain, afin de varier les saveurs et satisfaire l'envie du moment.

Pour le plat du soir, j'ai réduit la quantité de salade de crudité pour intégrer de la patate douce en complément des asperges et choux de Bruxelles.


  • Le jour 9:

Ce dernier jour est totalement liquide et propose de nombreuses boissons riches en vitamines et minéraux, rassasiantes et qui apportent une belle énergie!

Je n'ai à aucun moment ressenti de faim, car les jus et smoothies étaient nombreux et bien répartis sur la journée.


Le menu est donc:

- 500ml d'eau pure mélangée avec les "binders", à jeun, 1H30 avant l'eau citronnée

- 500ml d'eau pure citronnée

- 2x 500ml de jus de céleri pur (un le matin et un en soirée)

- 2x 500ml de jus de concombre/pomme (un dans la matinée et l'autre dans l'après-midi)

- 1 smoothie melon ou papaye ou un jus d'oranges pressées (autant qu'on veut)

- 500ml d'eau citronnée et une infusion de mélisse ou d'hibiscus.


Pour ma part, en plus des jus de céleri, j'ai opté pour un onctueux smoothie à la papaye/cannelle et 500ml de jus d'oranges pressées agrémentées de gingembre. J'aime beaucoup ajouter du gingembre frais dans mes jus de légumes et fruits pour leur apporter cette saveur piquante et rehausser les légumes comme le concombre par exemple.


A la fin de la cure, le constat était sans appel: je me sentais rechargée comme jamais. Une énergie de feu, qui raccourcissait mes nuits de sommeil tant je me sentais en forme, malgré le fait que j'étais en plein cartons pour un déménagement!

Mon esprit était clair, mes pensées lumineuses et mon moral au top. Mes cheveux étaient brillants et doux, mes ongles résistants et ma peau hyper belle, apaisée et saine. Je me sentais comme transformée et reboostée pour entamer l'hiver!


C'est une cure que je trouve très agréable à faire car courte, peu contraignante et vraiment pas si restrictive. Je n'ai ressenti aucune frustration ni sensation de faim.

Bon, il faut avouer que vers le 6ème jour, j'avais très envie de troquer mes pommes contre des cookies au chocolat, mais dans l'ensemble je l'ai très bien vécue.

Mon partenaire, qui l'avait faite avec moi, l'a aussi trouvée très accessible et très régénérante, même s'il avait ressenti plus de fatigue et de migraine, ayant moins l'habitude que moi de faire des cures.


C'est une cure qui permet de conserver une activité sportive en parallèle car comme on consomme une grande quantité de vitamines et minéraux, elle apporte beaucoup d'énergie et de vitalité pour pratiquer un sport au quotidien. Contrairement à un jeûne qui affaiblit beaucoup plus le corps et invite au repos.

J'avais également constaté pendant la cure, que ma pratique du yoga était plus agréable: mon corps était plus léger, souple, dynamique et endurant, mon ancrage était plus stable.


Voila mon retour et mes conseils sur cette cure de 9 jours tirée du livre "Liver Rescue" d'Anthony William. J'espère que mon approche et expérience répondent à vos questions sur le sujet et vous inspireront pour la faire.

Concernant les recettes, je pars du principe qu'il est bon de s'inspirer de celles conseillées mais de toujours varier et adapter en fonction de nos envies, goût et de notre intuition.

Suivre à la lettre des protocoles peut devenir très contraignant et lassant car si l'envie et la gourmandise ne sont plus là, c'est très difficile de tenir. C'est pourquoi, écouter son corps et ses ressentis est crucial pour bien vivre une cure, en accord avec nos besoins personnels.

Comme je le dis toujours, nous sommes tous différents, c'est pourquoi ce qui fonctionne ou plaît à une personne ne fonctionnera ou ne plaira pas pour une autre. S'inspirer c'est bien, mais expérimenter avec son approche personnelle est fondamental.


Je conclus ici ce long article sur le sujet et n'hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des questions sur cette cure!


Merci pour votre temps et votre attention et prenez soin de vous!


Nadia

-

304 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout