• Birdy Miam Miam

Ma première cure détox du foie de 28 jours

Cet article fait suite à celui où je raconte mon parcours dans la quête d'une belle peau. Je vous raconte ce que j'ai commencé à expérimenter pour soigner mes problèmes d'acné adulte de manière naturelle et grâce à l'alimentation.

Quand j'ai entrepris de changer radicalement mon alimentation pour guérir naturellement.


Comme je l'expliquais dans l'article précédent, après avoir testé de nombreuses "solutions" chimiques pendant de nombreuses années pour me débarrasser de mon acné, j'ai décidé d'arrêter de camoufler mes problèmes de peau et d'enfin comprendre pourquoi ils sont apparus à l'origine et d'enfin soigner mon corps de la manière la plus naturelle et douce possible.


Le jour où tout a commencé.


En décembre 2018, juste après les fêtes de noël et après avoir mangé bien trop de chocolats, j'ai décidé d'entamer une petite cure détox. Je sentais que les probiotiques que je prenais tous les jours depuis des mois n'étaient pas suffisants, il fallait que je fasse quelque chose de plus pour aider mon corps à guérir.

Intriguée par le régime sans sucres, j'ai alors commencé une éviction totale de tous les sucres rapides de mon alimentation: sucre de coco, sirop d'érable, miel, farines donc pains et gâteaux, chocolat, etc. Afin d'observer des effets potentiels sur ma santé, ma digestion, mon énergie et ma peau.


Il ne m'a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le sucre est partout et que j'en mangeais bien trop! Le sucre est une vraie drogue et j'ai réalisé que j'en étais complètement addict! Toujours cette envie sucrée après chaque repas qui devenait systématique et vraiment pas bénéfique pour mon poids!


Au bout de quelques jours, j'ai redécouvert le goût des fruits tout simplement, avec juste une pointe de cannelle pour rehausser toutes leurs saveurs. Je me sentais moins fatiguée, moins gonflée et ma peau était moins enflammée. Je sentais vraiment que cela me faisait du bien et j'étais ravie d'avoir entamé cette expérience.

Puis en scrollant sur Instagram j'ai découvert les prétendues vertus du jus de céleri pur à jeun pour les problèmes de peau notamment. C'est sous l'influence et les conseils d'une belle âme sur Instagram que j'ai décidé à mon tour de tester et voir ce que cela pouvait vraiment apporter de positif sur ma santé globale. Elle m'avait dirigé à l'époque vers le compte d'Anthony William, @Medical Medium et c'est ainsi que j'ai découvert son message et tous les témoignages de personnes ayant guéri de gros problèmes de santé grâce à sa cure.

Sans hésiter, j'ai acheté son premier livre "Medical Medium" que j'ai dévoré en quelques jours, décidée à tester sa fameuse cure détox du foie des 28 jours.

J'ai alors décidé d'expérimenter le jus de céleri pur, à jeun, tous les matins afin de me faire mon avis sur la question. Me voila à passer mes branches de céleri dans mon extracteur de jus toute excitée à l'idée de faire du bien à mon corps. Et là, première gorgée... Eurk... Hyper amer! Arf, pourquoi les choses saines sont-elles souvent difficiles à consommer? Bon je ne me démonte pas, je continue de le boire en me bouchant le nez et j'arrive tant bien que mal à finir mon verre, découragée.

Le lendemain, je retente l'opération sans les feuilles cette fois (qui sont responsables de l'amertume du jus) et avec une pomme pour adoucir le goût.

Eurêka, le goût était beaucoup plus agréable et j'ai pu savourer mon grand verre avec plaisir.

J'ai continué ainsi pendant plusieurs jours en réduisant peu à peu la pomme jusqu'à ce que je m'habitue au goût, puis j'ai fini par le boire pur et je suis devenue accro.


En quelques jours, j'ai rapidement constaté des effets incroyables sur mon énergie et ma digestion. J'avais une pêche d'enfer, une super humeur, un ventre dégonflé, un beau teint et beaucoup moins envie de consommer des aliments gras et sucrés. Mon corps appelait des fruits et légumes frais et gorgés de jus, je me sentais vivante et plus que motivée à entreprendre la fameuse cure détox des 28 jours, présentée à la fin de l'ouvrage #Medicalmedium.


L'information la plus importante que j'ai tirée du livre est l'existence d'un virus commun vivant dans une grande partie de la population, souvent indétectable par les analyses médicales et responsable d'un grand nombre de maladies: le virus d'Epstein Barr, souvent appelé EBV ou virus de l’herpès.

Si vous voulez en savoir plus sur ce virus et les maladies en lien avec celui-ci, je vous invite à lire le livre directement. De nombreux éléments ont vibré en moi lors de la lecture, c'est pourquoi je le partage volontiers et je pense qu'il peut parler à beaucoup de personnes.

Voici les principaux chapitres de cet ouvrage pour vous donner une idée:

Donc le principe de la fameuse cure des 28 jours et de permettre un grand nettoyage du corps et notamment du foie: notre principal organe émonctoire qui travaille fort pour nous maintenir en bonne santé et que l'on ne respecte pas beaucoup malheureusement.

Cette cure doit durer 21 jours minimum, car c'est le temps nécessaire aux cellules pour se régénérer et se reprogrammer. L'ajout d'une semaine supplémentaire permet donc de consolider le travail lancé et de permettre au corps une vraie pause salutaire et bénéfique.


Cette cure se base sur une alimentation totalement végétale riche en fruits et légumes crus et un peu cuits à la vapeur ou au four. Toutes les matières grasses sont retirées ou du moins drastiquement réduites à leur minimum pour permettre au foie de se reposer et de se nettoyer. En effet les matières grasses sont la bête noire du foie et sont ce qui lui donne le plus de mal à traiter. Une métaphore énoncée par Anthony William m'a bien permis de comprendre l'ampleur de la tâche du foie au quotidien.

Mettons-nous à sa place: c'est comme si tous les jours, trois fois par jour on nous balançait un seau d'huile sur la tête et que nous devions nous doucher à chaque fois et frotter fort pour nous débarrasser du film gras. On finirait bien par être extrêmement irrité, voir découragé à terme et ne plus nous laver du tout pour finalement baisser les bras.

Et bien c'est pareil avec notre foie. Malgré sa bonne volonté et son travail acharné pour gérer tous les aliments gras, sucrés, salés et l'alcool que l'on consomme chaque jour, il arrive à des stades où il n'est plus capable d'éliminer les toxines et d'effectuer son travail correctement et finit par demander de l'aide à ses autres compagnons organes émonctoires (l'intestin, les reins, les poumons et la peau) afin de prendre le relais. Il dépérit et les autres organes se retrouvent avec des tâches à gérer pour lesquelles ils n'avaient pas signé au départ et dépassés, finissent par envoyer de multiples signaux d'alerte pour avertir du dysfonctionnement du système général du corps.


Ces signaux sont les maladies: les états de fatigue extrême, de dépression, les problèmes de peau, les allergies, les maladies liées aux articulations, aux glandes endocrines, aux organes émonctoires, les cancers, etc... la liste est longue.


Je reviens maintenant à la cure. Qui dit retrait de matières grasses dit retrait des huiles végétales, des avocats et des fruits oléagineux comme les amandes, les noix de cajou, les noix, etc. Seules les purées d'oléagineux en petite quantité comme le tahini (purée de sésame) ou la purée d'amandes crues sont acceptées dans les sauces de salades par exemple, à la place des classiques huiles et vinaigrettes.

Afin d'alléger un maximum la digestion, le retrait des légumineuses est aussi préconisé comme les pois-chiches, les lentilles, les haricots, les fèves, les pois, etc.


En gros, cela se résume à tous les fruits et légumes possibles, ainsi que les légumes racines comme les pommes de terre, le céleri rave ou les betteraves par exemple. L'idée étant de faire le plein de vitamines et de minéraux et d'offrir au foie et aux différents organes tout ce dont ils ont besoin pour se nettoyer et se régénérer.

Cette cure inclut donc un jus de céleri pur tous les matins, suivi de fruits en morceaux ou en smoothies, des grandes salades originales et colorées, des potages crus, des plats délicieux comme les makis crus et des infusions de plantes médicinales comme la mélisse ou la menthe poivrée.

C'est en suivant également les recettes proposées sur la page Instagram de @medicalmedium que j'ai pu trouver de l'inspiration et développer des associations auxquelles je n'aurai jamais pensé et découvrir des recettes à tomber et saines qui plus est!


J'ai d'ailleurs dans le projet de compiler et de vous partager toutes mes recettes inspirées et revisitées des protocoles de cures détox Medical Medium que j'ai expérimentées dans un livre numérique de recettes exclusivement dédié! Il faudra juste patienter un peu, mais le projet est en cours!

J'ai donc, non sans mal, réussi à tenir ma cure sur 28 jours et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à manger plus simplement et plus légèrement. Dès que je ressentais un creux, je mangeais un fruit ou une branche de céleri et au final je n'avais jamais faim.

C'est le grand avantage de cette cure, c'est que l'on peut manger à volonté tous les fruits et légumes possibles, à la croque, en jus ou en smoothies autant qu'on en ressent le besoin.

C'est tout simplement le corps qui guide et c'est pour cela que c'est important d'apprendre à écouter son corps, ses besoins et ses réaction de manière intuitive.

C'est grâce à cette cure que j'ai appris l'alimentation intuitive, en touchant et en sentant les fruits et légumes pour savoir celui que mon corps avait envie de déguster.


J'ai aussi appris à ressentir lorsqu'un aliment ou une association de fruits et/ou légumes avaient du mal à être digérés ou provoquaient un inconfort intestinal. J'ai notamment expérimenté le fait que les melons et pastèques s'associent mal avec d'autres fruits et se mangent de préférence seuls ou avec un légume à eau comme le concombre par exemple.

J'ai remarqué que je digère mal l'ananas le soir, mais qu'en journée il passe plutôt bien.

Bref, c'est grâce à ce genre de cure que l'on peut remarquer ces réactions et les noter afin de composer la meilleure alimentation qui soit pour nous.


Ceci dit, j'ai également constaté des effets désagréables dus au nettoyage du corps qui sont souvent perçus comme des freins à la poursuite de la cure mais qui sont en fait liés à la crise d'élimination nécessaire à la guérison:

  1. Une sudation et une urine vraiment malodorantes et gênantes.

  2. Des ballonnements et de l'aérophagie.

  3. Une aggravation des problèmes de peau vers la troisième semaine.

Je vous explique maintenant pourquoi ces inconvénients arrivent souvent lors de cures détox et quelles ont été mes astuces pour réduire leur intensité.


1. La sudation et l'urine malodorantes


On a tendance à penser qu'en faisant une cure et en mangeant des fruits et légumes, notre urine aurait tendance à être claire, filtrée et sans odeur... et bien c'est tout le contraire!

En effet, lorsque que le corps entre en phase de nettoyage profond, il compte sur ses organes émonctoires pour évacuer les déchets et les toxines en circulation dans le corps. Ainsi, les reins évacuent via l'urine et la peau via la transpiration.


Lorsque l'on est bien "encrassé", il arrive alors souvent que l'urine soit très trouble, jaune foncée et à l'odeur très prononcée. Elle devient alors un bon témoin d'un corps qui se nettoie et qui est libéré de ses toxines lorsqu'elle reprend une couleur jaune pâle et une odeur discrète. Même principe pour la transpiration: la peau va évacuer les toxines du corps par les pores et plus le corps est encrassé, plus l'odeur est forte.

L'urine et la transpiration sont donc les deux bons baromètres à surveiller pour évaluer le niveau de nettoyage du corps.


Ce qu'il faut savoir, c'est que le corps est pourvu d'un magnifique système de traitement des déchets et des toxines qui s'appelle le système lymphatique.

La lymphe est un liquide biologique circulant dans les vaisseaux lymphatiques de tout le corps humain, passant dans la circulation sanguine puis filtré au niveau des ganglions lymphatiques, qui se trouvent sur le parcours des vaisseaux lymphatiques.

Lorsque la #lymphe est extrêmement chargée en toxines, elle est donc aidée par les autres liquides émonctoires du corps comme l'urine et la sueur. Donc lorsqu'elles sont troubles et malodorantes elles sont le signe d'un liquide lymphatique très intoxiqué qui a besoin d'un nettoyage global, grâce à une cure notamment.


Un des moyens d'aider à la bonne circulation de la lymphe et donc à l'élimination des déchets et au renforcement immunitaire est de pratiquer des massages lymphatiques grâce au brossage à sec. J'ai intégré cette routine au quotidien et j'ai constaté une amélioration notable des inconvénients liés à la détox.

Le principe est de se brosser le corps à sec avant chaque douche tous les matins, du bas vers le haut, des extrémités du corps vers le cœur en passant par chaque ganglion lymphatique.

Ce brossage a de nombreuses vertus pour le corps: il stimule donc le système lymphatique, favorise une meilleure élimination des toxines, renforce le système immunitaire, stimule la circulation sanguine, facilite la digestion, élimine la cellulite, dégonfle les jambes, réduit les varicosités, élimine les peaux mortes pour une peau plus lisse et douce et enfin accroit le renouvellement cellulaire. Bref, il est devenu un incontournable dans ma routine santé quotidienne et je le conseille vivement, surtout lors de périodes de cures détox.


Enfin un autre conseil que je vous partage afin de diminuer une sudation malodorante est de nettoyer les parties concernées (aisselles ou pieds) avec du bicarbonate de soude et de l'eau car le bicarbonate aide à détruire les bactéries responsables de la mauvaise odeur.

Au quotidien cela m'a permis de réduire les odeurs et de mieux appréhender la phase de nettoyage. Le deuxième avantage est que cette pâte est un excellent gommage naturel qui retire les peaux mortes, lisse le grain de peau et évite la formation de poils incarnés!


2. Ballonnements et aérophagie


La grande quantité de fibres ingérées pendant la cure va donc nettoyer le tube digestif et décoller peu à peu la plaque mucoïde qui s'est formée le long des intestins à cause d'une alimentation trop riche en céréales (gluten) et produits laitiers qui agissent comme des colles dans les intestins. En décollant cette plaque, des gaz et toxines sont libérés et sont responsables de nombreux troubles intestinaux comme des ballonnements, des flatulences ou une perturbation du transit intestinal en général.

Cela a évidemment été mon cas avec mon passif en troubles digestifs et afin de réduire les symptômes désagréables j'ai appliqué plusieurs choses:

  • J'ai ralenti la mastication durant les repas afin de bien aider à la digestion des aliments et éviter les ballonnements.

  • J'ai réduis mon apport en fibres, lorsque je sentais que mon ventre était trop gonflé en privilégiant la consommation de jus de fruits et légumes, de fruits gorgés d'eau (comme le melon ou la pastèque) et en buvant beaucoup d'eau.

  • Enfin j'ai intégré chaque jour la consommation de charbon actif végétal en poudre mélangé à un grand verre d'eau car il a la capacité d'absorber les gaz et de réduire grandement les flatulences.


3. Crise de guérison

Lorsque le corps se nettoie et se régénère grâce à l'apport massif de nutriments, vitamines et minéraux il libère une grande quantité de toxines dans le sang. Comme on l'a vu précédemment, si la lymphe est surchargée et que les organes émonctoires comme le foie qui relâche les toxines via la vésicule biliaire sont débordés, les toxines restent en circulation dans le corps et finissent par sortir par d'autres voies.

C'est pour cela que de nombreux effets désagréables peuvent apparaître, comme des douleurs musculaires, articulaires, des plaques de sécheresse de peau ou d’eczéma, des réactions allergiques, etc...que l'on peut associer à la fameuse "crise de guérison".

Pour ma part, j'ai subi une grosse poussée de boutons douloureux vers la fin de ma cure qui m'a fait me questionner et douter de tout le process car je ne comprenais pas à ce moment là, la nature de leur apparition.


Ce n'est que quelques mois plus tard que j'ai compris qu'il est nécessaire d'accompagner les organes pendant une cure en consommant quotidiennement des aliments pouvant absorber ces toxines afin d'éviter ces crises désagréables.

Ces aliments, nommés en anglais les "binders" sont des aliments naturels comme de l'argile ou du charbon actif qui ont la capacité d'attirer à eux les toxines comme des aimants, de les absorber pour mieux les évacuer du corps.

Lors de ma seconde cure détox j'ai alors décidé d'intégrer ces #binders et je n'ai ressenti aucun effet désagréable: ni ballonnements, ni flatulences, ni poussées de boutons.

Au contraire, ma peau était belle et lisse, mes cheveux brillants et mon humeur au beau fixe.

Je vous parlerai plus précisément de ces "binders" dans un article dédié car ils méritent des explications plus poussées.


Le dernier conseil que je peux partager lorsque l'on décide d'entreprendre une cure détox du foie, c'est de préparer les autres organes émonctoires à supporter le foie en les aidant à se filtrer au préalable. Surtout les reins qui vont filtrer beaucoup de toxines dans l'urine et vont tenir un rôle majeur dans le nettoyage du corps.


Pour cela, je conseille de consommer de l'infusion de racine de pissenlit tous les jours, trois tasses par jour, pendant au moins trois semaines avant le début de la cure.

Appréciée pour ses qualités diurétiques, la racine de pissenlit améliore la fonction rénale et aide à éliminer les fluides. Elle est très intéressante pour purifier le foie, ce qui fait que l'on peut continuer de la consommer pendant la cure.

Cependant si on sent des crises de nettoyages trop intenses, il est préférable de ne plus en consommer pendant la cure et de laisser les fruits et légumes crus faire le travail.


Enfin déguster de l'infusion de racine de pissenlit est un excellent moyen de réduire l’acné, car elle est stimulante, détoxifiante, diurétique et antioxydante. Donc dans le cas de problèmes de peau elle devient un incontournable.


J'ai fait cette cure pendant 28 jours mais au fond je sentais qu'il fallait que je continue car mon corps en avait besoin. Cela dit j'avais très envie de reprendre une alimentation plus complète et gourmande! (#snackaddict)

Mais l'avantage c'est que lorsqu'on reprend une cure quelques mois plus tard et que l'on a une alimentation végétale saine et équilibrée le reste du temps, le travail de nettoyage reprend là où il s'était arrêté. Ce qui fait que l'on peut se nettoyer à son rythme sans trop forcer du premier coup et y aller par étapes.


J'ai alors décidé de faire cette cure régulièrement, dans des moments où je ne suis pas trop sollicitée socialement parlant car c'est une cure difficile à mettre en place quand on doit manger à l'extérieur, chez des amis ou au restaurant. L'idéal étant de la faire durant un temps d'introspection, de calme pour se reconnecter à soi et son corps et surtout se faire du bien et faire la paix avec sa santé.


Je vais m'arrêter là pour cet article, j'espère que toutes ces informations vous aideront à y voir plus clair et vous motiveront peut-être à entreprendre des cures de nettoyage de temps en temps ou régulièrement afin d'aider votre corps à se régénérer et vivre pleinement en bonne santé!


Merci pour votre lecture et prenez soin de vous.


Nadia

480 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout